Vous est-il déjà arrivé de tout faire pour montrer à une personne que vous l’aimez, et que cette dernière ne prenne ni la mesure de vos efforts, ni ne ressente l’amour que vous lui portez ? Cette situation semble suffisamment fréquente pour qu’il y a quelques décennies (en 1992) un conseiller conjugal et familial américain, Gary Chapman, tente de décrypter les différentes manières que nous avons d’exprimer notre amour et les attentions qui nous permettent de nous sentir aimés.

Au cours de ses recherches et des nombreux entretiens menés avec des couples, il a dénombré 5 langages de l’amour qu’il décrit dans son ouvrage intitulé sans surprise « Les 5 langages de l’amour ». Dans une relation affective, nous sommes plus ou moins sensibles aux paroles valorisantes, aux moments de qualité, aux cadeaux, aux services rendus et/ou au toucher physique et « offrons » cela à la personne aimée.

Ces langages privilégiés sont aussi parlés et entendus par nos enfants et si la plupart des enfants sont aimés, tous ne se sentent pas aimés.

L’hypothèse de Chapman serait que nous ne parlons pas forcément le même langage de l’amour que nos enfants, et que de cette différence peuvent naître de nombreuses incompréhensions.

L’enfant qui commande un ballon, souhaite peut-être jouer au ballon avec nous et ne trouvera que peu de gratification à posséder le ballon (Son langage de l’amour est « les moments de qualité »). Il sera donc déçu même si nous avons passé des heures à chercher LE ballon, mais que nous ne nous rendons pas disponible pour y jouer avec lui.

Son frère ou sa sœur au contraire se sentira tout à fait satisfait de poser le ballon dans sa chambre, l’admirer, et le nettoyer en rentrant du jardin où il ou elle a pris plaisir à y jouer seul.e. (Son langage de l’amour est « Les cadeaux »).

En observant nos enfants avec attention, nous pourrons décoder le langage de l’amour qu’ils comprennent le mieux, et favoriser ainsi des relations apaisées et harmonieuses. Vous trouverez ci-dessous quelques éléments pour décrypter le langage de l’amour de vos enfants. Pour aller plus loin, sachez qu’il existe également deux ouvrages intitulés « Les langages d’amour des enfants » et « Les langages d’amour des adolescents ».

1 – Les paroles valorisantes

C’est le langage de l’amour de votre enfant s’il vous répète que vous êtes, beau, belle, gentil.le, merveilleux.se…

Quand l’enfant est petit nous nous extasions de chaque sourire, chaque geste, et les enfants sont souvent comblés dans la toute petite enfance de paroles valorisantes « Qu’il est mignon… ».

Au fur et à mesure des années, si nous n’y prenons pas garde, il se pourrait que notre enfant reçoivent beaucoup plus de paroles dépréciatives que valorisantes car nous en attendons plus de lui. «Tu n’as toujours pas rangé ta chambre ?», «Pourquoi tes cahiers ne sont-ils pas mieux soignés ? », « Je n’aime cette façon de parler, je m’attends à ce que tu t’exprimes autrement… »

Si ces remarques sont inévitables dans la vie de tous les jours, elles gagneraient notamment pour les enfants dont c’est le langage de l’amour principal, à être pondérées par des compliments, des encouragements prodigués chaleureusement, car c’est cela qui leur donne beaucoup d’élan et d’entrain dans la vie.

Selon l’âge, il est possible de glisser des petits mots doux ou des dessins (cœur, fleurs, chevaliers…) sous l’oreiller, dans la boîte à goûter, d’envoyer un sms…

Les encouragements, les messages positifs et les citations inspirantes font également partie des paroles valorisantes.

Quand l’enfant est en difficulté, entendre « Souviens-toi de tout ce que tu as déjà accompli, j’ai confiance en tes capacités » peut lui donner des ailes.

Les enfants dont c’est le langage de l’amour sont très sensibles aux excuses sincères si on leur a causé du tort.

2 – Les moments de qualité

C’est le langage de l’amour des enfants qui vous demandent « On peut faire quelque chose tous.tes les deux ?»

Ces enfants sont comblés quand vous entrez dans leur univers et pratiquez certaines activités avec eux. L’enfant dont c’est le langage principal se sent aimé quand vous lui donnez toute votre attention, le regardez dans les yeux, et laisser de côté tout autre activité pour notamment :

– Écouter ce qu’il a à vous dire sans l’interrompre

– Aller marcher en forêt

– Jouer à un jeu de société

– prendre un repas juste à deux

– Faire des courses juste à deux

– Visiter un nouvel endroit

– L’écouter jouer de la musique, regarder ses dessins, ses chorégraphies, ses jongles…

3 – Les cadeaux

C’est le langage de l’amour de votre enfant s’il vous fabrique souvent des petits cadeaux qu’il vous offre les yeux brillants de joie (ou s’il le faisait lorsqu’il était plus jeune).

Si quand vous lui offrez quelque chose, votre enfant montre une vive reconnaissance, le place à un endroit visible dans sa chambre, en prends soin, s’il joue longtemps avec, il s’agit bien de son langage de l’amour. En revanche, s’il dit à peine merci et qu’il laisse de côté l’objet, ce ne sera pas le cas.

Les cadeaux n’ont pas besoin d’être onéreux, ce qui compte, c’est que l’objet ait été spécialement pensé pour la personne et qu’elle le ressente. Lui cuisiner son plat préféré peut être perçu comme un cadeau.

Un enfant sensible à ce langage vivra très mal de se voir confisquer ses objets.

4 – Les services rendus

C’est le langage de l’amour de votre enfant s’il aide son frère ou sa sœur, et vous propose régulièrement son aide.

Nous passons beaucoup de temps à rendre des services à nos enfants, laver leur linge, changer leurs draps, faire les courses, leur préparer à manger, les emmener à leurs différentes activités, les aider à faire leurs devoirs…

Beaucoup considèrent ces services comme allant de soi alors que ceux dont c’est le principal langage de l’amour leur accordent beaucoup de valeur. Ils se sentent aimés quand vous leur facilitez la vie et leur demandez par exemple (et avec le sourire), « Est ce que je peux faire quelque chose pour t’aider ? »

5 – Le toucher physique

C’est le langage de l’amour de votre enfant s’il aime vous faire des chatouilles, s’il adore (ou adorait) faire l’avion, simuler un lutte sur le tapis et qu’il vient souvent s’asseoir sur vos genoux (même à un âge avancé).

Ces enfants sont très sensibles à la conscience que vous mettez aux câlins avant de partir à l’école, aux bisous sur le front, aux massages des pieds ou du crâne, et se sentent plus facilement réconfortés par le toucher physique que par les paroles.

Il arrive que les ados n’aient pas très envie qu’on les touche, et il est important de le respecter.

Vous pouvez juste poser une main sur leur épaule ou leur offrir un vêtement tout doux, en mentionnant que c’est pour qu’il se sente confortable et à l’aise.

Un enfant sensible à ce langage sera d’autant plus blessé par tout type de contact physique blessant ou punitif (bousculades, gestes brusques ou violents, fessée, refus de contact…)

Si vous souhaitez aborder le sujet des langages de l’amour avec votre enfant, vous pouvez par exemple lui demander : «Quand te sens-tu bien avec moi ?» et lui demander de choisir une phrase ci-dessous ou de les classer par ordre de préférence

– Quand je t’aide à faire tes devoirs ou à ranger ta chambre ? »

– Quand je t’encourage à faire quelque chose ou que je te dis être fier(e) de toi ? »

– Quand je joue avec toi ou qu’on passe un bon moment ensemble à parler ? »

– Quand je t’achète une surprise ? »

– Quand je te fais un câlin ?»

Pour en savoir plus sur la parentalité en pleine conscience, et les formations proposées, suivez ce lien !http://www.ateliers-ressources.com/eduquer-en-pleine-conscience

Les 5 langages de l’amour
X
%d blogueurs aiment cette page :